Plan de visite
(1) Le portique à trois entrées
(2) Le pavillon de la cloche
(3) La maison ancienne traditionnelle
(4) Le petit bassin et la montagne en miniature
(5) Le jardin du repos des âmes
(6) Le grand bassin et le ruisseau
(7) Le bâtiment principal


(1) Le portique à trois entrées
Il s'agit d'un symbole architectural caractéristique d'une pagode en Asie en général, et au Vietnam en particulier. Depuis des millénaires, l'image d'une pagode avec son portique à trois entrées est profondément ancrée dans la conscience du peuple vietnamien, car il est si familier, si proche et parfois tellement sacré !

Le portique comporte trois ouvertures qui symbolisent les trois portes menant à la libération: la sagesse, la compassion et la méthode.

La Sagesse nous aide à percevoir la nature de tous les phénomènes, l'absence d'un soi inhérent, à atteindre la réalité ultime, et à nous libérer de toutes les chaînes des facteurs perturbateurs. Basée sur cette sagesse, le pratiquant fait apparaître en lui la Compassion, éprouve un amour sans condition pour tous les êtres au point de vouloir les affranchir de la souffrance par différentes méthodes, adaptées à l'aptitude et à la capacité de chacun.

(2) Le pavillon de la cloche
Est construit sur un plan carré. Il a 8 toitures aux coins incurvés. Le haut et le bas des colonnes sont décorés d'une fleur de lotus. Il abrite une grande cloche en bronze de 500 kg, fondue au Vietnam, à la forme traditionnelle.

La robe de la cloche est décorée de lignes en relief, gravées de dragons et de deux gathas, en Vietnamien et en Chinois, à réciter chaque fois que l'on la fait sonner en faisant frapper une poutre en bois suspendue contre l'un des cercles en relief de la cloche représentant les points de résonance.

(3) La maison ancienne traditionnelle
Cette maison en bois, tout comme le pavillon de la cloche et le portique à trois entrées, est l'œuvre des artisans ébénistes originaires de Hue, Vietnam.

(4) Le jardin de repos des âmes
Le jardin de repos des âmes est le dernier lieu de repos éternel de toute une vie humaine !

En créant ce jardin de repos des âmes, la pagode Van Hanh voudrait transmettre ainsi un message d’amour : témoigner sa reconnaissance, envers les parents, les ancêtres, les proches et tous les êtres… Cette reconnaissance permet d’obtenir l’ordre dans le monde, les principes moraux, l’humanisme, la paix et le bonheur. Elle permet aussi la pratique du Dharma en vue de la Terre Pure. En ce lieu les gens vivent avec le corps et l’âme en paix, dans le bonheur, en dehors de toute souffrance.

En vénérant les disparus ici, en cet endroit paisible avec le chant des prières quotidiennes, nous souhaitons que nos proches puissent renaître dans la Terre Pure.

(5) Le grand bassin et le ruisseau

(6) La petit bassin et la montagne en miniature
Le petit bassin avec une montagne en miniature, les petites maisons, les figurants et les poissons rouges qui nagent « dans les arbres ».

(7) Le bâtiment principal
Le bâtiment principal est composé de 2 étages :

■ Au premier étage : Abritent le sanctuaire, la salle de prière, les statues des bouddhas et des bodhisattvas, le balcon, la bibliothèque et les habitations.

■ Au rez-de-chaussée : Le réfectoire, l'autel des patriarches, l'autel des ancêtres et des défunts, la cuisine et les bureaux.

■ Devant : Deux statues de gardiens Protecteurs du Dharma se postent des deux côtés de l'entrée du bâtiment.